VILLES & RAPATRIES

DVD : 26.000 vues en 10 mois

DVD "HARKIS LES SACRIFIES"

RUBRIQUES

ACTUALITES - EVENEMENTS

ADRESSES UTILES

HISTORIQUE

INDEX GENERAL

RECHERCHES PAR MOTS

NOUVEAU !

LE LIVRE DES HARKIS DE LARGENTIERE

HOMMAGE

 

Etre Pieds-noirs, être Harki aujourd'hui !

Préparons ensemble l'avenir !

 

"Le passé, c'est ce qu'une Nation a de plus sacré après l'avenir" - Victor HUGO

Mise à jour le 14.10.2016

 

 

 

ACTUALITES - RECHERCHES

Toute personne de nationalité française contestant les faits et documents présentés sur ce site est invitée à nous adresser un courriel en mentionnant les raisons et sources de sa constestation à Contact : mailto:jeunepiednoir@wanadoo.fr en précisant son nom, son adresse et son téléphone.

Faites un don : déduction fiscale de 66% + 34% de livres, DVD, CD-Audio... offerts pour vous remercier = 0 euros !
Le terme "pieds-noirs" utilisé comme qualificatif courant pour désigner les Français d'Algérie de souche européenne, n'apparaît dans le grand public, si l'on se réfère aux documents imprimés (livres, journaux), qu'au moment du changement de politique algérienne du général De Gaulle en 1959. Auparavant les Français d'Algérie de souche européen sont qualifiés le plus souvent d"Européens d'Algérie" compte tenu de leurs origines européennes variées. Les tentatives de justification de l'origine du mot "pieds-noirs" sont souvent le fruit de l'imagination de "chercheurs" n'ayant rien trouvé. Le premier livre dont le titre s'intitule "les Pieds-Noirs" est le roman de Georges Damitio paru en 1957 dont le sujet relate les aventures guerrières de quelques soldats de l'Armée d'Afrique durant la reconquête de 1943-45. Il est fort probable, compte tenu de la diffusion de ce roman, qu'un journaliste malveillant en charge d'un article contre les Français d'Algérie, tombant sur cet ouvrage, ait vu l'intérêt qu'il pouvait en tirer pour chercher à disqualifier nos compatriotes. Incontestatble le terme a alors été utilisé dans un sens péjoratif. Il serait intéressant de retrouver les premiers articles de presse des années 1959-60 utilisant cette expression. Ce n'est que dans la tourmente de la fin de la guerre civile franco-française d'Algérie (1960-1964), que les "Pieds-noirs" en ont fait eux-mêmes un drapeau et un titre de gloire. La fameuse réponse de De Gaulle à Alain Peyrefitte en 1962 parlant du général Jouhaud : "Ce n'est pas un Français c'est un pied-noir. Je veux dire par là qu'il ne pense pas comme nous" résume assez bien la différence entre certains Français de souche et ceux d'Afrique du Nord. Pour Jeune Pied-Noir, être "pied-noir" c'est avant tout un état d'esprit issu de l'esprit "pionniers" des premiers européens arrivés en Afrique du Nord et dans les Colonies. Un esprit renforcé par une Histoire et une Mémoire collectives à la fois glorieuse de l'Armée d'Afrique, entreprenante des bâtisseurs d'Empire et cruelle par sa fin dramatique. Cet état d'esprit se caractérise par l'esprit d'entreprise, la détermination devant les difficultés, voire les échecs, un grand individualisme (bien français !), et aussi, malheureusement, une grande naïveté politique due au principe du respect de la "parole donnée". Aujourd'hui, notamment pour les générations nées après l'exode, la question se pose de savoir s'il y a encore un avenir pour les Pieds-noirs et leurs frères d'exil, les Harkis. La réponse est à notre avis dans la connaissance de notre passé. - Bernard COLL, Secrétaire général de JPN - Tel : 06 80 21 78 54
ACTUALITES *** ACTUALITES *** ACTUALITES *** ACTUALITES ***ACTUALITES ***ACTUALITES ***ACTUALITES

*** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS ***

RECHERCHE PAR NOM : - Jean-Michel BEAUJON - Camille BRIERE - Mal BUGEAUD - Marie CARDINAL - Taouès et Bernard COLL-TITRAOUI - Hervé CUESTA - Fernand D'ABBUNDO - Georges DAMITIO - Florian FILIPOT - Francis HUSTER - Jean LOISEAU - Jean-Marc LOPEZ - Alain MARTIN - Paul MEFRET - Jean OLTRA - Alexandre et Muguette PROUST - Paul ROBERT - Edmond SIRVENTE - M.TEMINE -

RECHERCHE PAR THEME : ACTUALITES - ARCHIVES - ASSOCIATIONS - BIBLIOGRAPHIE & DOCUMENTS - BIOGRAPHIES WIKIPEDIA - CE QU'IL FAUT FAIRE - CHRONOLOGIE - DEFINITIONS - ETRE PIED-NOIR - FRANCAIS D'ISERE, FRANCAIS D'ALGERIE - GENEALOGIE - GOUVERNEMENT - GRENOBLE - HISTORIA - JPN - LIVRES - MEDIAS - NICE 2010 - LES GRANDS RASSEMBLENTS - SOUTIEN - SUR LES TRACES DE NOS ANCETRES - TEMOIGNAGES

Nous vous invitons pour compléter vos recherches à utiliser GOOGLE et WIKIPEDIA en mettant l'expression recherchée entre "guillemets".

ET AUSSI .... *** ET AUSSI ... *** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ... *** *** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ...*** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ...

-------- 2016 : CAMPAGNE NATIONALE : NOUS, LES PIEDS-NOIRS ! ----------

CAMPAGNE NATIONALE : NOUS, LES PIEDS-NOIRS !

Pour le 55e anniversaire de l'exode des Français d'Algérie

Mise en ligne 14 octobre 2016

Jeune Pied-Noir lance la campagne

"Nous, les Pieds-Noirs - Nous, les Harkis ! - Nous, leurs Amis !"

Remerciements à toutes celles et ceux qui soutiennent notre action depuis le 6 janvier 1981 !

POURQUOI CETTE CAMPAGNE ?

Pour éviter que ne se réalise la volonté de l'Etat français : "1962 : la Valise - 2017 : le Cercueil "

L'année 1962 a été marqué par le terrible slogan du FLN : " la Valise ou le Cercueil " que le gouvernement français avait prétendu rendre inefficiant par les "garanties" des "accords" d'Evian qui n'ont été, comme la plupart des accords de cette nature, qu'une parodie d'accords destinés à cacher au Français de métropole la réalité des drames vécus par les "Pieds-noirs", les "Harkis" et leurs Amis. Mais qui sont en réalité les victimes de cette horrible tragédie dont, depuis la campagne de presse de 24 annonces depuis 2008 dans Le Monde, Le Figaro, Valeurs Actuelles, Politique Magazine, la Provence et l'Echo de l'Oranie, plus personne ne conteste la réalité. Car en 8 ans d'une campagne ayant permis la publication de 5 millions d'annonces au format A4 vues par 15 millions de lecteurs de ces publications, dont toute la classe politique, les journalistes, les intellectuels et historiens "spécialistes" de la guerre "civile" d'Algérie, comme l'a reconnue le Chef de l'Etat, M. François Hollande, le 19 mars dernier dans son discours du Quai Branly, aucune constestation ne s'est élevée pour la dénoncer publiquement en démontrant le contraire. C'est donc désormais une vérité vraie que confirme aussi le succès sur Youtube des films "La Valise et le Cercueil" de nos amis Charly Cassan et Marie Avenel avec plus de 227.000 spectaeteurs en 2 ans, et de "Harkis, les sacrifiées", coproduction Jeune Pied-Noir/ECPAD, avec plus de 12.000 en 6 mois.

Il ne faut pas que l'année 2017 devient celle de notre fin définitive par l'aboutissement de la politique de l'Etat français depuis 1964 en applicaiton de la déclaration du général De Gaule du 6 juin 1964 : " « Nous l'avons résolu (le problème algérien) comme il fallait, conformément au génie de la France et à son intérêt... Je vous en prends tous à témoins, en une année, un million de Français établis dans ce pays ont été rapatriés sans heurts, sans drames, sans douleur et intégrés dans notre unité nationale. ». Un mois plus tard le Ministre des rapatriés partait, sa mission terminée !

LES OBJECTIFS DE CETTE CAMPAGNE

Ils sont de plusieurs ordres

1) Faire en sorte que la communauté des Français rapatriés et leur Histoire ne disparaissent pas avec le dernier des pied-noir, des harkis ou de leurs amis. Il s'agit d'un défi à la hauteur de notre passé : continuer à vivre au delà de l'extinction des générations ayant réellement connu la plus grande France et l'Afrique du Nord française, avec comme difficulté par rapport aux communautés ayant connu un destin proche ou semblable, comme nos amis juifs, arméniens ou vendéens... c'est que nous n'avons pas de langue, de religion et d'éthnie propres. Nous n'avons qu'une communauté de destin, des souvenirs communs, des joies et des drames partagés.

2) Faire en sorte que l'état d'esprit "pied-noir" ou "harkis" ou celui qui a animé leurs amis métropolitains, voire étrangers, perdure. A quoi correspond cet état d'esprit ? Tout d'abord un esprit "pionnier", entreprenant, capable de faire face aux situations les plus difficiles. Ensuite celui de la solidarité, de la fraternité de ceux qui ont vécu en bonne harmonie dans un milieu multiracial et multiculturel. Pour cela il faut lui donner une réalité qui soit transmissible aux nouvelle générations en s'appuyant sur les constantes de la nature humaine.

3) Cette réalité concrète ne peut se retrouver que dans notre Histoire commune. Et cette Histoire s'exprime en premier lieu par les femmes et les hommes qui l'ont faite. En second lieu par leurs réalisations qu'elles soient matérielles, intellectuelles ou spirituelles. La première étapes est doncv de faire l'inventaire de ce patrimoine qui fait désormais parti de l'Histoire de France et de celle des Pays que la France, par nos ancêtres, a bien souvent créés là où n'exitait que populations dont les modes de vie avaient parfois un retard de plusieurs centaines d'années, voire plus, par rapport à ce que l'on appelle la modernité.

QUI PEUT Y PARTICIPER ET COMMENT ?

Toutes celles et ceux qui se considèrent "pieds-noirs", "harkis" ou de leurs amis. Mais qu'est-ce être "pied-noir", "harki ou de leurs amis ? C'est simple. C'est appartenir a la grande famille de ceux qui ont fait le 13 mai 1958 ou qui en assument l'histoire. C'est avoir été et être encore pour la "Plus grande France", celle du rayonnement pacifique des valeurs françaises dans le monde dont l'héritage positif le plus vivant aujourd'hui est pour plusieurs centaines de millions de "Français" par le coeur la Francophonie. Mais aussi pour la France, celle d'être la première nation en terme d'eaux territoriales. Car sans le sacrifice de plusieurs millions de Français partie au Canada, dont il ne nous reste que Saint-Pierre et Miquelon, dans le Pacifique, les Terres australes, l'Afrique, l'Asie, le Moyen-Orient et un peu partout dans le monde, la France actuelle ne serait en possesion du plus grand domaine maritime du monde, dont les ressources n'ont pas, comme le Sahara, été encore mise en valeur par le "génie" français. C'est aussi grâce à ce rayonnement mondial que la France reste pour les millions de desespérés d'une décolonisaiton bâclée, la seule espérance d'une vie meilleure. Comme celle de la première destination touristique du monde. Bref, en résumé, être pied-noir, harki ou de leurs amis c'est accepté que les 5 siècles d'Histoire coloniale française ne sont pas uniquement des siècles d'opprésion pour les populations que nous avons colonisés mais aussi des siècles d'enrichissement mutuel, de sacrifices communs, notamment en 1870, en 1914-18, en 1939-45, en Indochine, en Algérie et actuellement partout dans le monde pour défendre les valeurs universelles françaises de Liberté, d'Egalité et de Fraternité. La colonisation n'a-t-elle pas été un des facteurs majeurs de la "mondialisation" avec les avantages et les inconvénients de ces évolutions de l"Humanité qui échappent aux hommes et femmes d'une génération, puisque ces phénomènes humains s'étendent sur des siècles, voire des millénaires ?

Comment y participer ? Très simplement en s'associant à la campagne nationale "Votre ville et les Français rapatriés"

LA CAMPAGNE NATIONALE "VOTRE VILLE ET LES FRANCAIS RAPATRIES"

Si pour beaucoup d'exilés de la décolonisaiton et l'abandon volontaire de nos départements algériens, notamment pour les Français d'Algérie et plus particulièrement les Harkis, il est impossible de retourner sur les lieux de leur enfance ou y vivre, leur Histoire ici en métropole, dans les Dom-Tom et à l'Etranger est liéé à leur ville, village et commune d'adoption. Il s'agit, comme l'on déjà fait de nombreuses associations de Français rapatriés depuis les exodes des années 1960, de marquer notre présence et notre enracinement ici dans notre nouvelle terre d'accueil.

La première étape : inscrire son association comme membre actif ou soutien de la campagne, ou s'inscrire comme simple participant

Toute campagne nationale nécessite un minimum de coordination, la plus lègére possible. Notre chance, c'est de disposer désormais d'un outil universel accessible à 80% de la population. La première mission des générations "Internet" sera de faire participer les plus "anciens" pour lesquels l'usage de ce mode de communication n'est pas accesssible. Pour cela, le mieux est d'enregistrer sous forme d'une vidéo leur témoignage. Dans un premier temps, Jeune Pied-Noir se chargera, comme nous l'avons fait pour les campagnes nationales "Hommage aux Harkis", "Disparus en Algérie" ou encore la "Loi Vérité et Justice pour les Français rapatriés", de cette coordination nationale.

La seconde étape : suivre les recommandations nationales pour évaluer "notre" patrimoine

A la suite de votre inscription, vous recevrez le questionnaire de participation. Celui-ci a pour objet d'essayer d'utiliser au mieux vos compétences propres et celles de votre association si vous êtes responsable associatif. Notre outil étant principalement Internet, votre connaissance de celui peut nous être d'une grande utilité. Si vous adhérez à la campagne, nous vous proposerons une méthodologie pour le recensement de notre patrimoine commun et sa valorisation.

La troisième étape : faire l'inventaire du patrimoine humaine et matériel "rapatriés" de votre département, ville ou village

Ce patrimoine est à la fois humaine et matériel. Humain, il s'agit de recenser les milliers de Français partis créer la "plus grande France" durant 5 siècle et les milliers de "rapatriés" revenu dans le département, la ville ou le village où vous demeurer. Ce premier resencement peut être fait avec l'aide des associations de généalogie mais surtout avec celle des services de votre commune et du Syndicat d'Initiative. Car ce patrimoine est désormais un patrimoine commun faisant partie de l'Histoire de votre commune.

En référence, nous présentons l'admirable travail fait par le Maison du Rapatrié de Grenoble sous l'impusion de sonprésident notre mai Louis Metert et de sa dynamique équipe.

La quatrième étape : comment valoriser notre patrimoine dans votre département, votre ville ou village ?

Les exemples concrets ne manquent pas. Nous vous en présenterons les plus significatifs depuis 1962, vous nous aiderez à les compléter pour ceux que nous n'avons pas encore recenser.

La cinquième étape : comment valoriser et rendre pérenne notre patrimoine au niveau national ?

Là aussi les exemples de réussite ne manquent pas. Nous vous ferons part de ceux que nous connaissons pour y avoir participé, vous nous aiderez à les compléter pour ceux auxquels nous n'avons pas pu nous associer. L'objectif final est de rendre pérenne ce patrimoine pour les générations futures. Là aussi, Internet va nous être d'un grand secours.

Contact Coordination nationale - Bernard Coll : 06 80 21 78 54 - mailto:jeunepiednoir@wanadoo.fr

------------- Octobre 2015 : LES PIEDS-NOIRS SONT-ILS FRANCAIS ?---------------

LES PIEDS-NOIRS ETAIENT-ILS FRANCAIS AVANT 1962 ?

Pour M. Francis HUSTER : NON ! Pour F. FILIPOT : OUI !

Pour voir la vidéo, cliquez sur l'image

22 octobre 2015

Remerciement à notre ami Hervé CUESTA,

président du Comité National NON au 19 mars 1962 pour cet excellent montage vidéo !

--------------------------- UN PIED-NOIR SUR UN SOMMET HIMALAYEN !-----------------------------

 

UN PIED-NOIR SUR UN SOMMET HIMALAYEN !

Jean-Michel BEAUJON plante

le drapeau PN à 6372 m !

27 avril 2010

 

Toujours plus haut ! Qui dit mieux !

 

 

Remerciement à notre amie Bernadette RYTER-LEONELLI pour cette information remontante !

------------------------------ SUR LES TRACES DE NOS ANCETRES -----------------------------

HARKIS, PIEDS-NOIRS !

PREPARONS ENSEMBLE "2017 : 55 ANS APRES"

14 octobre 2016

En partant "Sur les traces de nos ancêtres"
Une animation familiale proposée par Jeune Pied-noir

Pour transmettre le patrimoine mémoriel et culturel des générations de l'exode - celles des "jeunes pieds noirs" et des enfants de Harkis de 1962 - à leurs enfants et petits-enfants "Harkis/Pieds-noirs" d'aujourd'hui, nous vous proposons de leur faire découvrir la vie de tous les jours de leurs parents, de leurs grands parents et des familles des villes et villages de l'Algérie, du Maroc et de Tunisie des années 1930 à 1950. Il s'agit pour les générations d'aujourd'hui de partir sur les traces de leurs parents et grands-parents en leur demandant comment s'est déroulée leur jeunesse en Afrique du Nord. Quels étaient leurs jeux, leur langage, les musiques de leur enfance, leurs décors familiers, le marché, les fruits, les produits, les boissons qu'ils consommaient, les cérémonies et les fêtes auxquelles ils assistaient, etc... tous les aspects de leur vie quotidienne.

JEUNES PIEDS-NOIRS , JEUNES HARKIS DE 2010-2012, DECOUVREZ VOS RACINES

EN PARTANT SUR LES TRACES DE VOS PARENTS ET DE VOS ANCÊTRES !

Réunissez les photos, cartes postales, documents (carte d'identité, livret militaire, diplôme, vieux journaux et coupures de presse, livres, etc...), objets familiers (médailles, petits souvenirs, objets sauvés de l'exode...) de vos parents et grands-parents, identifiez-les (noms des personnes, date, lieu, anecdotes....), classez-les par ordre chrologique ou thématique, écrivez les textes destinés à accompagner les documents que vous aurez retenus, scannez ou photographiez les, puis - en utilisant un logiciel sur Internet comme "E-Center", "Photobox", "Mon Album photo" - E-Center ou Photobox, réalisez pour un coût très modique (quelques dizaines d'euros) un ou plusieurs albums souvenir que vous pourrez offir à vos parents ou grands-parents. Un album qui restera pour les générations à venir !

Et si vous êtes particulièrement satisfait de votre travail, faites nous parvenir un exemplaire.

Les meilleurs albums réalisés seront présentés sur notre site Internet et primés !

Et si vous disposez de films en 8, 9,5 ou 16 mm, réalisez un DVD en suivant la même démarche.

Les meilleurs films seront présentés sur un chaîne de télévision numérique et lors d'un Festival de Cinéma !

POUR PLUS D'INFORMATION

CONTACT : mailto:jeunepiednoir@wanadoo.fr - JPN : 06 80 21 78 54

--------------------------- FRANCAIS D'UNE REGION, FRANCAIS D'AFN ---------------------------

 

UN CONCEPT APPLICABLE A CHAQUE REGION !

20 février 2010

"Français d'Isère, Français d'Algérie "

En 2004, avait lieu dans le cadre du Musée Dauphinois de Grenoble, l'exposition "Français d'Isère et d'Algérie" évoquant le destin des 1500 familles du Dauphiné parties au XIXe siècle en Algérie et les 2500 familles de Français d'Algérie chassées par l'exode de 1962 et venues s'installer dans cette région. Après 2 ans de préparation avec l'aide de la Maison du Rapatrié de Grenoble, cette exposition exceptionnelle a accueilli, en un an, plus de 60.000 visiteurs ! Ce concept est facilement applicable à toutes les régions de France.

CONTACT : M. Louis METERT, Président

Maison du Rapatrié de GRENOBLE - Tel / Fax : 04 76 46 71 23

Un dossier est aussi disponible auprès de JPN - Participation au frais 20 euros.

----------------------------------- DEFINITIONS DU MOT "PIED-NOIR" -----------------------------------

Qu'est-ce qu'un pied-noir ?

14 ocotbre 2017

Définition du "Petit Robert" - 1960

Extrait de Wikipedia. Selon le Petit Robert, le terme « Pied-Noir », utilisé comme substantif ou adjectif, désigne familièrement les « Français d'Algérie », rapatriés en France à partir de 1954. Dans l'usage courant, « Pied-Noir » est un quasi synonyme de « rapatrié ». Pied-noir inclut des français chrétiens et juifs. Enrico Macias ou Patrick Bruel sont des juifs pied noirs. « Rapatrié » fait référence à un statut administratif qui a concerné, à partir de 1962, essentiellement les Français repliés d'Algérie au moment de l'indépendance, puis qui a été étendu à d'autres populations venant du Maroc et de Tunisie, voire d'anciennes colonies françaises. Parmi les rapatriés d'Algérie, qui étaient tous de nationalité française, on englobe les musulmans, plus souvent désignés par le terme de harkis, c'est-à-dire ceux des militaires, anciens supplétifs de l'armée française, et leurs familles qui ont pu trouver refuge en France, et les non-musulmans, soit d'origine européenne, soit de la communauté juive locale.« Pieds-Noirs » s'applique plus précisément à ces deux dernières catégories, ainsi qu'aux rapatriés originaires des autres pays du Maghreb, mais certains l'étendent aussi parfois aux harkis.

Origines du terme
L'apparition de ce terme pour désigner les Français d'Algérie est datée, selon Paul Robert, qui était lui-même Pied-Noir, de 1955 (sans précision de la source).

Définition sur Wikipédia

invite à cliquer sur ce lien pour y lire l’article très complet sur les Pieds-Noirs. : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pieds-Noirs#Origines_du_terme

Définition Jeune Pied-Noir

Toute personne solidaire de la juste cause des Français d'AFN et des victimes françaises de la décolonisation. On peut être pied-noir de naissance, par héritage, par le coeur, par l'esprit et aussi pied-noir d'honneur par les actions menées en faveur de la communauté des Français rapatriés.

Les faux pieds-noirs

Petite minorité très influente, notamment dans les médias et le monde des Arts, de natifs d'Afrique du Nord d'origine européenne ou juive qui rejettent leur communauté d'origine et l'oeuvre de la France en Algérie. Selon leurs tendances politiques, ils sont qualifiés de pieds-rouges, pieds-verts, pieds-roses, pieds-gris, etc... Il existe aussi maintenant une petite minorité d'enfants de Harkis-rouges, roses, verts, gris... principalement des filles, qui jouent aussi ce rôle en reprochant à la France d'avoir "colonisé" l'Algérie, tout en oubliant que les Arabes sont aussi des colonisateurs venus tout simplement en Afrique du Nord, alors chrétienne, 13 siècles plus tôt ! La plupart se qualifient eux mêmes de "gauche" ou "progressistes". Ils se reconnaissent facilement par leur position "anticolonialiste".

---------------------- GENEALOGIE DE L'AFRIQUE DU NORD FRANCAISE --------------------

GENEALOGIE DE L'AFRIQUE DU NORD FRANCAISE

LES SITES

G.A.M.T - Généalogie Algérie-Maroc-Tunisie

Généalogie de l'Algérie française

Vioir aussi via Google.

------------------------------------ ETRE "JEUNE PIED-NOIR "--------------------------------------

Pour Jeune Pied-Noir, être "pied-noir" c'est avant tout un état d'esprit issu de l'esprit "pionniers" des premiers européens arrivés en Afrique du Nord et dans les Colonies. Cet état d'esprit se caractérise par l'esprit d'entreprendre, la détermination devant les difficultés, voire les échecs, et un grand individualisme (bien français !), et parfois, malheureusement, une grande naïveté politique due au respect du principe de la "parole donnée".

------------------------------------------ TEXTES DE REFERENCES -----------------------------------------

Pour Jeune Pied-Noir, être "pied-noir" ne relève plus, depuis l'exode, d'être européen né simplement en Afrique du Nord. Est pied-noir de "coeur" et "d'esprit" celui qui défend l'oeuvre de la France en Algérie, au Maroc et en Tunisie et plus largement, celle de la "plus grande France" en Outre-mer. Beaucoup de pied-noir de souche ne sont pas originaires de familles françaises, d'où cette fierté, comme les Français musulmans et les Harkis, d'être Français par le "sang versé", par "amour de la France" et de ses valeurs universelles d'humanisme ou par adoption de la culture française et du "génie" français. Avant qu'il y ait le premier "pied-noir", l'état d'esprit "pied-noir" existait. C'était celui des grands explorateurs, des trappeurs et des colons défricheurs du Canada, des pionniers d'Afrique Noir ou d'Indochine, etc... d'où la grande unité morale des Français d'Outre-mer bâtisseurs de " la plus grande France". Etre "pied-noir" c'est aimer la France, sa culture et sa civilisation enrichie par l'apport des autres cultures et civilisations. Etre "pied-noir", c'est forcément être partisan de "Algérie française" du 13 mai 1958, celle d'une Algérie fraternelle ouverte à toutes ses richesses culturelles et à cette liberté et cette indépendance d'esprit propre à la culture française. Etre "jeune pied-noir" c'est un défi à l'avenir qui puise ses sources dans le passé universel des hommes libres. C'est la raison pour laquelle, Jeune Pied-noir a pris comme textes de référence les poèmes du général Mac ARTHUR et Ruyard KIPLING, qui sans être "pieds-noirs" au sens français du terme, n'en sont pas moins dans le même état d'esprit.

*******************

ÊTRE JEUNE

La jeunesse n’est pas une période de la vie,
elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années :
on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande
comme l’enfant insatiable : Et après ? Il défie les événements
et trouve de la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
de la nature, de l’homme et de l’infini.

Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme
et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

D’après Général Mac Arthur 1945

*********

Si : Tu seras un homme, mon fils
Traduction d'André Maurois (1918)

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Rudyard Kipling (1910)

tiré de Si : Tu seras un homme, mon fils de Guillaume Reynard, éditions Flammarion, ISBN 2-08160952-5

Voir d'autre traduction du texte anglais sur http://www.crescenzo.nom.fr/kipling.html

--------------------------------- LES GRANDS RASSEMBLEMENTS ----------------------------------

GRANDS RASSEMBLEMENTS DEPUIS 1962

28 février 2010

QUELQUES UNS DES GRANDS RASSEMBLEMENTS PIEDS-NOIRS, HARKIS ET AMIS

SANTA-CRUZ - Chaque année le jeudi de l'Ascnesion

Depuis 1963, les Français d'Algérie se retrouvent pour ce grand pélérinage qui rassemble chaque année à Nîmes Coubressac plusieurs dizaines de milliers de pieds-noirs, harkis et amis. Un grand merci à l'Association Notre-Dame de Santa-Cruz.

NICE - 25 - 28 Juin 1987

Un rassemblement organisé par la ville de NICE où se retrouvèrent plus de 200.000 pieds-noirs, harkis et amis venus du monde entier. Un grand merci à Jacques MEDECIN, alors maire de Nice, à Jean OLTRA et Paul MEFRET qui furent les chevilles ouvrières de cette exceptionelle rencontre. Un exemple pour NICE 2010, 2011 et 2012 !

 

AIX-EN-PROVENCE - Juillet 1994

Une rencontre qui fut marquée par le magnifique spectacle de Marie ELBE "Rendez-vous à Sidi Ferruch", apprécié par plusieurs milliers de participants. Un grand merci aux organisateurs, Alexandre PROUST, créateur de la Maison Maréchal JUIN d'Aix-en-Provence, et à son épouse Muguette qui furent l'âme de cette rencontre.

Quelques K7 audio disponibles : 13 euros (port compris) - Ecrire à JPN

VINCENNES - 13 et 14 Juin 1992

Cette rencontre "Horizon Europe" marquait le 30e anniversaire de notre exode. Elle a réuni plus de 20.000 participants dans une ambiance conviviale et chaleureuse à l'Hypodrome de Vincennes. Un grand merci à Jean-Marc LOPEZ et à son équipe qui réalisèrent cette superbe rencontre.

 

 

 

VERSAILLES

16 au 19 janvier 1992

 

 

Plusieurs milliers de Français d'AFN et amis se retrouvèrent lors de ces deux journées organisées au Palais des Congrès de Versailles. Un grand merci à Alain MARTIN, organisateur de ces deux journées très réussies.

 

MARSEILLE

15 et 16 juin 1997

 

Cette rencontre "La mémoire tenace des Français d'Algérie" marquait le 35e anniversaire de notre exode. Elle a réuni plus de 30.000 participants au Parc Chanot à Marseille, lieu où se déroulaient, avant la deuxième guerre, les grandes expositions coloniales. Un grand merci à Jean-Marc LOPEZ, Fernand d'ABBUNDO et à leur équipe qui réalisèrent cette superbe rencontre.

PARIS - PAVILLON GABRIEL

6 et 7 mars 1999

Plus de 2000 participants pour ces deux journées en hommage au Professeur Maurice ALLAIS, prix Nobel d'Economie, à l'occasion de la réédition par Jeune Pied-Noir de son ouvrage "L'Algérie d'Evian". Une rencontre organisée au Pavillon Gabriel à Paris par Bernard COLL et Taouès TITRAOUI.

 

LE CAGNES-SUR-MER

10, 11 et 12 Juin 2000

 

Plus de 15.000 Français d'AFN se retrouvèrent à l'occasion de ces journées dans le cadre de l'Hypodrome de Cagnes-sur-Mer. Une rencontre très réussie organisée par Alain TIMSIT et son équipe. Un grand merci à tous.

Cette rubrique va être complétée progressivement afin de montrer aux "jeunes pieds-noirs" d'aujourd'hui, ce qu'ont fait les "jeunes pieds-noirs" d'hier et leur donner le goût de faire mieux encore! Pour recevoir des informations complémentaires sur ces événements

CONTACTEZ NOUS PAR COURRIEL : mailto:jeunepiednoir@wanadoo.fr

--------------------------------- OUVRAGES SUR LES PIED-NOIRS ---------------------------------

Livres & documents

14 octobre 2016

OUVRAGES DE REFERENCE

"BUGEAUD, Premier Français d'Algérie" - PALUEL-MARMONT - MAME (1944) - L'homme qui donna l'Algérie à la France et fut un partisan réaliste de la colonisation sans laquelle il n'y aurait pas eu d'Algérie française et les "pieds-noirs".

"LES PIEDS-NOIRS" - Georges DAMITIO - Albin Michel (1er trimestre 1957) - Trois Français d'Algérie dans la tourmente de la libération de la France par l'Armée d'Afrique. "Ce sont "LES PIEDS-NOIRS". Les Arabes les appellent ainsi, simplement parce qu'ils sont de souche européenne et nés en Afrique du Nord." (Extrait de la présentation en 4ème de couverture)

"QUI SONT LES PIEDS-NOIRS" de Camille Brière - Ed. L'Atlanthrope (1984). Toutes les réponses aux questions que vous vous posez ! (1984)

"PIED-NOIR, MON FRERE. Témoignage d'un francaoui " - Jean LOISEAU - France Empire (1963) - Le témoignage d'un Français de métropole sur sa vie en Algérie de 1932 à l'exode de 1962. Un récit apolitique, simple et direct.

"LES PIEDS-NOIRS, une histoire, un peuple, une culture" - Edmond SIRVENT - Ed. La France (1987) - Excellente synthèse réalisée à l'occasion du grand rassemblement de Nice en 1987.

"LES PIEDS-NOIRS" de Marie Cardinal. - Superbe ouvrage, agrémenté de nombreuses illustrations, montrant les différentes facettes de cette communauté laborieuse et attachante.

"HISTORIA Spécial - ALGERIE 1830-1987" - N° 486 H.S de juin (1987). Indipensable.

OUVRAGES SANS INTERET

"Les Français d'Algérie" - Pierre NORA -(1960). Ouvrage écrit sur commande pour justifier le choix de l'Etat français d'abandonner l'Algérie.

OUVRAGES DE TEMOIGNAGES SUR L'HISTOIRE DE FAMILLES PIEDS-NOIRS

"LA FONTAINE ROUGE" * - Un roman en trois volumes du célébre écrivain pieds-noirs Jeanine MONTUPET- Réédition de la très célèbre trilogie retraçant la vie des bâtisseurs de l'Algérie française - Les ancêtres parternels de Janine Montupet se sont installés en Algérie en 1848, ses ancêtres maternels en 1850. Toute son enfance, elle l'a vécue dans ce pays qu'elle n'oubliera jamais et dont on peut dire qu'il est le principal personnage de cette saga familiale. Prix des trois volumes : 35 euros port compris - 30 euros pour les adhérents de JPN

"FRANCISCA" * - Colette COLL-SANCHEZ - Ed. L'Harmattan.

Voir la rubrique LIVRES & DOCUMENTS pour le descriptif des livres disponibles marqués d'une étoile *.

-------------------------------------- ADHESION ET SOUTIEN ---------------------------------------

POUR D'AMPLIFIER NOTRE ACTION, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

SOUTENEZ DES MAINTENANT NOS ACTIONS ET PROJETS !

Jeune Pied-Noir, 35 ans de liberté d'action grâce à votre confiance.

Adhérez pour 0 euros ! Explication 30 €, 50 € ou 100 € ou plus = 0 € !

Pour les dons à partir de 30 €, vous recevrez un justificatif fiscal permettant une déduction de 66% du montant du don de vos impôts et l'envoi d'un ou plusieurs ouvrages ou documents de votre choix d'une valeur de complémentaire de 34 % de votre don, ce qui réduit votre participation à 0 € ! Beaucoup de nôtres soutiennent des Associations humanitaires pour un montant annuel supérieur à plusieurs centaines d'euros par an afin de bénéficier de la réduction légale d'impôts. Pourquoi ne pas en faire bénéficier les Associations de Français d'AFN qui, pour la plupart, ont le droit de le faire ?

VOIR LE DETAIL DES OFFRES DE LIVRES ET DOCUMENTS SUR LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE : ACCUEIL

CONTACTEZ-NOUS SI VOUS RECHERCHEZ UN OUVRAGE EN PARTICULIER : 06 80 21 78 54

Adhésion 15 € - Soutien 30 € - Bienfaiteur 75€ et plus

JPN - BP 4 - 91570 Bièvres

SOUTIEN INCLUANT L'AFFICHE DE LA CAMPAGNE "HOMMAGE AUX FRANCAIS D'AFRIQUE DU NORD"

GAGNONS ENSEMBLE !

Voir aussi la rubrique JPN