Depuis le 1e janvier 2014, l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre est devenu (théoriquement) le "guichet unique" des Français rapatriés en intégrant le patrimoine, les archives et les missions de l'ANIFOM et de la MIR. Le Service Central des Rapatriés d'Agen reste, dans le dispostif actuel, un organisme indépendant de l'ONAC-VG, mais sous sa tutelle. Cependant, le décret de dissolution de la Mission Interministérielle aux Rapatriés, toujours présidée par M. Renaud BACHY, est repoussé de mois en mois depuis janvier 2014 sans aucune explication du gouvernement. La Directrice générale de l'ONAC-VG est Madame Rose-Marie ANTOINE, pied-noir de Sidi-Bel-Abbès, dont chacun peut découvrir le parcours sur le site de l'ONAC-VG ou via Google (tapez entre guillemets "le prénom et le nom"). Chaque ONAC-VG départemental devient dont le point de contact des Français rapatriés dans leurs démarches administratifs pour toutes leurs demandes. Actuellement les ONAC-VG locals ne peuvent fonctionner du fait de l'absence de transfert des pouvoirs de la MIR à l'ONAC-VG. C'est donc à Mme la Directrice générale et à ses collaborateurs directs que chaque Rapatriés doit s'adresser en nous tenant informés du traitement qui est donné à leurs demandes. N'hésitez pas à nous contacter. Gagnons ensemble, c'est désormais possible ! Bernard Coll, Sécrétaire général de Jeune Pied-Noir - Tel : 06 80 21 78 54
Faites un don : déduction fiscale de 66% + 34% de livres, DVD, CD-Audio... offerts pour vous remercier = 0 euros !
ACTUALITES *** ACTUALITES *** ACTUALITES *** ACTUALITES ***ACTUALITES ***ACTUALITES ***ACTUALITES

AU FORUM N°4

25 sept. 2014, que sont devenues les engagements de M.VALLS ?

AU FORUM N°4

M. Kader ARIF, démissionné par le Chef de l'Etat et Mme ANTOINE

AU FORUM N°4

L'unique réunion en un an de M. TODESCHINI avec les associations nationales

AU FORUM N°4

Quelle "solidarité nationale" en 1962 envers les pieds-noirs et les harkis ?

TRES IMPORTANT ! Français rapatriés, inscrivez-vous vite auprès de votre ONACVG départemental pour être informés des mesures à venir !

 

cid:image027.jpg@01D01327.9F7F5980

AU FORUM N°1

Mme Rose-Marie ANTOINE venez informer les "rapatriés"

AU FORUM N°1

Mme Rose-Marie ANTOINE venez informer les "rapatriés"

*** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS *** POUR EN SAVOIR PLUS ***
INDEX GENERAL - Accès alphabétique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - 0 - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

RECHERCHE PAR NOM : Rose-Marie ANTOINE - Serge DELRIEU - Stéphane LE BORGNE - Mohamed NEMERI -

RECHERCHE PAR THEME : ACTUALITES - ADRESSES UTILES - ARCHIVES - ASSOCIATIONS - BIBLIOGRAPHIE & DOCUMENTS - BIOGRAPHIES WIKIPEDIA - CE QU'IL FAUT FAIRE - HISTORIQUE ONACVG/JPN - GOUVERNEMENT - "GUICHET UNIQUE" DES RAPATRIES - JPN - LIVRES - LA LOI "V&J - MEDIAS - ONACVG - ONACVG MISSIONS - ONACVG Département - ONACVG RAPATRIES - SERVICE CENTRAL DES RAPATRIES - SOUTIEN -

 

ET AUSSI .... *** ET AUSSI ... *** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ... *** *** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ...*** ET AUSSI .... *** ET AUSSI ...

------------HISTORIQUE DES CONTACTS AVEC L'ONACVG et Mme Rose-Marie ANTOINE -------------

HISTORIQUE DES CONTACTS AVEC L'ONACVG et Mme Rose-Marie ANTOINE

2015 - 2014 - 2013 - 2009 - 2004 -

Voir aussi l'historique des contacts avec le Gouvernement

- Juin 2004 : Jeune Pied-Noir obtient du Président de la MIR la réalisation avec la DMPA, dirigée par Mme Rose-Marie Antoine, d'une exposition "Harkis, soldats de la France, soldats de l'Armée d'Afrique" qui sera inaugurée le 25 septembre 2004 dans le Salon d'Honneur des Invalides (cf pages Hommage aux Harkis). Cette exposition sera présentée dans une vingtaine de villes (cf. Expositions) et préfigure dans sa conception chronologique l'exposition "Parcours de Harkis" réalisée en 2013 par l'ONACVG.

- 9 décembre 2009 : Exposition pour le 20e anniversaire du timbre Hommage aux Harkis réalisée par JPN dans la salle de réunion de l'ONACVG de l'Hôtel national des Invalides en collaboration avec l'ONACVG.

- juin 2013 : M. Nemeri demande à JPN une vingtaine de documents pour l'exposition "Parcours de Harkis" que JPN fournit gracieusement.

- 12 septembre 2013 : Courriel de JPN à Mme Antoine concernanr la 13e cérémonie en Hommage aux Harkis.

- 18 octobre 2013 : 1ère réunion avec Mme Rose-Marie Antoine et Serge Delrieu. En attente du départ de M. Renaud Bachy, président de la MIR et Directeur général de l'ANIFOM

- 1 janvier 2014 : Mme R-M Antoine devient responsable du "Guichet unique Rapatriés" annoncé le 25 septembre 2013 par K.Arif lors de son allocution de la Journée nationale en Hommage aux Harkis

- 21 janvier 2014 : Entretien informel avec Mme Antoine lors des voeux de l'UNC. Sa prise de fonction effective du "Guichet unique" est conditionnée par la dissolution de la MIR et le départ de son président, M. Renaud Bachy.

- 10 février 2014 : Lettre N°1 à Mme R-M Antoine la félicitant de sa nomination. Situation bloquée du fait du maintien de M. Bachy.

- 7 juillet 2014 : 2e réunion avec Mme Rose-Marie Antoine et Serge Delrieu, Mohamed Nemeri et Serge Delrieu. Le décret de dissolution de la MIR n'est pas encore publié mais doit l'être rapidement.

- 18 décembre 2014 : Réunion du nouveau Sécrétaire d'Etat avec un groupe de représentants de la communauté pied-noir. Cf compte rendu page Gouvernement. Le décret de dissolution de la MIR n'est pas encore publié ! M. Tosdeschini considère que sa crédibilité dépend désormais de sa publication.

- 31 décembre 2014 : publication du décret du 29 dec. annonçant la fin de la MIR et les misssions de Mme Antoine. Voir décret N° 2014-1696 et 1698 JORF du 31 décembre 2014 !

- 26 janvier 2015 : Entretien informel avec Mme Antoine lors des voeux de l'UNC. Blocage de la MIR. JPN lui fait part des attentes de nos compatriotes.

- 4-7 février 2015 : Séminaire ONACVG "Guichet unique" pour les Directeurs départementaux. En attente des directives données. Contacts utiles.

- février/mars 2015 : Multiples relances par téléphone et courriels pour un nouveau rendez-vous : sans réponse

- 19-21 avril 2015 : Voyage mémoriel de Mme R-M Antoine et de ses collaborateurs en Algérie à Sétif avec M. Todeschini.

- 25 avril 2015 : Invitation au déjeuner-débat du 6 mai sur SETIF 45 - Relance pour un nouveau rendez-vous

- avril/mai 2015 : Multiples relances par téléphone et courriels pour un nouveau rendez-vous : sans réponse

- 5 juin 2015 : Lettre ouverte N°2 à Mme Antoine. Où en sont les "mesures de solidarité nationale" en faveur des "Rapatriés" ?

- 6 juillet 2015 : La scandaleuse lettre de Mme Antoine à sa compatriote Mme Rosalind Ferrara

- 13 sept. 2015 - Sur Radio-Courtoisie, JPN dénonce le scandale de la lettre du 6 juillet 2015 de Mme Rose-Marie ANTOINE !

- 23 sept. 2015 - Sur TVLibertés, JPN dénonce le scandale de la lettre du 6 juillet 2015 de Mme Rose-Marie ANTOINE !

En attente d'une réponse de Mme Rose-Marie ANTOINE, Directrice générale de l'ONACVG et du "Guichet unique" des Rapatriés

Notre objectif : faire voter la loi "Vérité et Justice pour les Français rapatriés" dans les meilleurs délais

Voir la première proposition de barêmes en fonctions des préjudice subis à la page REPARATION- INDEMNISATION

Contact : mailto:jeunepiednoir@wanadoo.fr

----------------------------------------------------- ADRESSES UTILES ----------------------------------------------

ONACVG

ADRESSES UTILES : ONACVG NATIONAL

Mise à jour : 4 mai 2015

NOUVELLE ADRESSE : ONACVG
Direction générale
129 rue de Grenelle
CS 70780
75700 Paris cedex 07

Le standard est joignable au numéro suivant : 01 44 42 30 01 - 01 44 42 30 01

NOUVEAUX NUMEROS DE TELEPHONE QUI ONT CHANGE

Mme Rose-Marie ANTOINE, Directrice générale -  mailto:rose-marie.antoine@onacvg.fr

Sécrétariat : Mme Josiane JACQUET - Tel :01 44 42 30 76 - mailto:josiane.jacquet@onacvg.fr

M. Serge DELRIEU, adjoint - Tel :0144 42 30 78 - mailto:serge.delrieu@onacvg.fr

M. Stéphane LE BORGNE, Chef du département mémoire et communication - Tel : 01 44 42 32 79 - mailto:stephane.leborgne@onacvg.fr

M. MOHAMED NEMERI, Chef de projet, Campagne de la valorisation de la mémoire harkie et aussi Conseiller du Secrétaire d'Etat aux Rapatriés : M. Jean-Marc TODESCHINI (voir adresses utiles du SEAC à la page GOUVERNEMENT)

Tel :01 44 42 10 42- mailto:mohamed.nemiri@onacvg.fr ou mailto:mohamed.nemeri@cabinet.defense.gouv.fr

ONAC-VG DEPARTEMENTAL

Pour avoir l'adresse de l'ONACVG de votre département, cliquez sur : Carte de France

Adressez un courriel ou un courriel. Ou mieux prendre un rendez-vous. Tenez-nous informés !

Voir via Google pour les coordonnées dans votre département

SERVICE CENTRALE DES RAPATRIES - AGEN

Voir via GOOGLE

SECRETARIAT DES ANCIENS COMBATTANTS ET DE LA MEMOIRE

Voir Gouvernement

VOIR AUSSI LES ADRESSES UTILES

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE - PREMIER MINISTRE - ASSEMBLEE NATIONALE - SENAT

Vous trouverez les adresses utiles de vos parlementaires sur les pages de ces sites, soit via Google

---------------------------------------- 2015 - LES MISSIONS DE L'ONACVG -----------------------------------

Les missions de l'ONACVG - Le «  Guichet unique Rapatriés  »

Confirmation des missions de l'ONACVG pour LES "RAPATRIES" - ET HARKIS

L'article 1er du décret 2014-1696 du 29 décembre 2014 (JORF du 31 déc. 2014) définit les missions de l'ONACVG

Art. 1er . – Les attributions dévolues à la mission interministérielle aux rapatriés sont transférées à l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre.   Art. D. 432-1. – L'Office national est également chargé :

1 - de préparer, en concertation avec les associations représentatives , les mesures de solidarité nationale en faveur des rapatriés , des anciens membres des forces supplétives et assimilés et de leurs familles, et des victimes de la captivité en Algérie;

2 - de veiller à la mise en œuvre des mesures décidées par les pouvoirs publics

3 - de suivre, de coordonner et de faciliter l'application des dispositions législatives et réglementaires qui concernent les rapatriés , notamment celles destinées à faciliter leur réinstallation, ainsi que celles fixées par la loi no 94-488 du 11 juin 1994 relative aux rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie, et par la loi no 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés.

4 - de mettre en œuvre des actions d'information, d'évaluation et de médiation .

Pour l'exercice de ses attributions, l'Office national des anciens combattants et des victimes de guerre bénéficie, dans des conditions fixées par convention avec l'Etat, du concours du service central des rapatriés et peut faire appel, en tant que de besoin, aux services de tous les départements ministériels .

-------------------------- 2015 - LE ROLE DES RAPATRIES AUPRES DE L'ONACVG --------------------

Le rôle des « rapatriés » auprès de l'ONACVG :

aider le « Guichet unique Rapatriés  » à remplir ses missions dans les meilleurs délais

1 - de préparer, en concertation avec les associations représentatives, les mesures de solidarité nationale en faveur des rapatriés

La seule mesure qui les contient toutes : La loi « Vérité et Justice pour les Français Rapatriés »

2 - de veiller à la mise en œuvre des mesures décidées par les pouvoirs publics

- Nécessité d'un statut pour les Français « rapatriés » au sein de l'ONACVG

Notre demande : « Victime de guerre » ou « Victime d'Etat »

3 - de suivre, de coordonner et de faciliter l'application des dispositions législatives et réglementaires qui concernent les rapatriés

- Demande de création d'un groupe de dialogue national - Demande de création d'un groupe unique de dialogue par département

4 - de mettre en œuvre des actions d'information, d'évaluation et de médiation.

- Demande d'une lettre d'information par Internet de l'ONACVG pour les Français rap atriés - L'actualisation du site de l'ONACVG par une rubrique « Français rapatriés » avec accès par le mot clé « rapatriés », « harkis » et « pieds-noirs »

-------------------- 2015 - LA SEULE MESURE DE SOLIDARITE NATIONALE : LA LOI ! -----------------

La seule mesure possible pour régler de façon équitable le dossier « rapatriés » :

une loi de « Vérité et Justice pour les Français rapatriés »

HISTORIQUE DEPUIS 1960

- Devant le nombre d'ordonnances, lois, décrets, mesures, etc. qui se sont succédés depuis 1960, le CES a refusé en 2007 d'essayer de calculer le montant du solde de « la dette d'honneur » de la France à l'égard des Français rapatriés !

LOIS ET AUTRES MESURES ACTIVES

Actuellement, la dernière loi est celle du 23 février 2004 à laquelle sont venues s'ajouter les 10 mesure(tt)es Kader Arif annoncées le 25 septembre 2014 par M. Manuel Valls.

- 10 années de vide législatif ! Une situation inadaptée aux attentes de nos compatriotes

DE MULTIPLES PROPOSITIONS DE LOI PARTIELLES

- Tous les ans, de nombreux députés et sénateurs, pour répondre aux attentes de leurs électeurs, posent des questions écrites et orales au gouvernement, déposent des propositions de loi partielles qui n'ont pas le soutien de leurs groupes parlementaires, et le « groupe d'étude rapatriés présidé depuis 2007 par M. Elie ABOUD, reste inactif quand l'UMP est au pouvoir et se réveille quand le PS a le pouvoir.

Seul le vote d'une loi unique et définitive peut répondre à l'ensemble des attentes de nos compatriotes !

C'est ce que demandent toutes les Associations de « rapatriés » !

------------------------------ 2015 - CE QUE NOUS ATTENDONS DE L'ONACVG -----------------------------

Ce que nous attendons de l'ONACVG

Vérité et Justice pour les Français rapatriés

- Un dialogue constructif aboutissant à des mesures de solidarité concrètes : en premier lieu , le vote de la loi « Vérité et Justice pour les Français rapatriés »

- Une réparation et un solde d'indemnisation conformes au droit français et international

- Un statut pour les Rapatriés adapté à l'ampleur de leur drame et à leur qualité de victime de guerre ou v ictime d'Etat

- L'abrogation de la loi N°2013-1361 officialisant le 19 mars 1962

- La valorisation de notre Histoire au niveau national (Education nationale) par le rappel du sacrifice des Français d'Outre-mer pour la Nation lors des conquêtes coloniales, en 1870, 1914-18, 1939-45, en Indochine, au Maroc, en Tunisie et en Algérie.

- Le rapatriement à Paris du Monument aux Morts d'Alger

- La valorisation de l'œuvre français en AFN et Outre-mer dans tous les domaines : éducation, santé, agriculture, économie, arts, etc.

- Le retour du Palais Lyautey Porte Dorée aux Français Rapatriés et d'Outre-mer, etc.

- Une reconnaissance au niveau de chaque région, département, mairie : monuments publics, musées, plaques de rues, guides, etc.

--------------------- 2015 - CE QUE NOUS DEVONS FAIRE AUPRES DE L'ONACVG ----------------------

Vérité et Justice pour les Français rapatrié

Ce que nous devons faire

Les responsables des associations de « rapatriés » :

- Contactez l'ONACVG de votre département pour participer aux groupes de concertation ONACVG/Rapatriés

Chaque « rapatrié » et leurs ayants droit :

- S'inscrire auprès de l'ONACVG de son département pour connaître

ses droits actuels, pour avoir accès au dossier ANIFOM de sa famille

- Remonter les problèmes urgence des familles en difficulté, etc…

- Informer les associations de « rapatriés » locales et nationales des problèmes rencontrés

et si nécessaire informer l'ONACVG national

-------------------- 2015 - Un nouveau scandale ? la lettre de Mme ANTOINE du 6 juillet ----------------

AU FORUM N°4

25 sept. 2014, que sont devenues les engagements de M.VALLS ?

AU FORUM N°4

M. Kader ARIF, démissionné par le Chef de l'Etat et Mme ANTOINE

AU FORUM N°4

L'unique réunion en un an de M. TODESCHINI avec les associations nationales

AU FORUM N°4

Quelle "solidarité nationale" en 1962 envers les pieds-noirs et les harkis ?

Un nouveau scandale ?

La lettre de Mme ANTOINE du 6 juillet 2015

Lettre adressée à M. Rosalind FERRARA

LA COLERE DES RAPATRIES !

REPONSE DE Mme Rosalind FERRARA

à Mme Rose-Marie Antoine

Office des Anciens combattants et Victimes de guerre - Direction générale

Objet : j'avais 10 ans en 1962, vous avez volé nos enfances.

Madame,

Comme suite à votre courrier du 6 juillet 2015 vous avez cru bon de me faire part "des efforts de la France ! " pour les Français d'Algérie, or cette affaire n'est pas terminée pour nous et notre descendance, loin s'en faut ! Du reste, j'édite à la rentrée mon manuscrit qui dénonce notre condamnation à perpétuité ! Vous nous devez de l'argent. Connaissez-vous un Français acceptant ici qu'on lui vole le bien de sa famille ? La gauche que vous représentez est s'autant responsable de nos malheurs. Nous surveillons du reste de très prêt vos objectifs abjects de repentance si cela vous venait à l'idée !

Je transmets votre courrier à toutes les Associations de pieds-noirs pour nous défendre bec et ongles contre le scandale politique de votre République. Salutations.

PS : nous "pieds-noirs" avons largement contribué à l'économie de la France !

Dans quelques jours sera publiée la lettre ouverte N°6 de Jeune Pied-Noir au Premier ministre lui demandant des explications sur les termes de la lettre du 6 juillet de Mme R-M Antoine. Cette lettre, notamment, engage-t-elle, à la veille des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015, son gouvernement ? Est-elle l'expression de sa politique envers les 3 millions d'électeurs "rapatriés" et leurs descendants ? Les Français "rapatriés" attendent de M. Manuel Valls une réponse personnelle sur la politique de son gouvernement.

----------------------- 2015 - LETTRE OUVERTE JPN N°2 A Mme ANTOINE - 5 juin ---------------------

LETTRE OUVERTE JPN N°2 A Mme ANTOINE - 5 juin 2015

JEUNE PIED-NOIR

BP4 – 91570 Bièvres - Tel : 06 80 21 78 54 - jeunepiednoir@wanadoo.fr

Vendredi 5 juin 2015

Madame Rose-Marie ANTOINE

Directrice générale de l'ONACVG

Hôtel des Invalides

129, rue de Grenelle - 75007 Paris

Lettre N°2 Recommandée avec AR

Demande d'audience d'une délégation des représentants des associations de la campagne « Vérité et Justice pour les Français rapatriés »

Madame la Directrice générale, Chère Compatriote,

Le 21 janvier 2014 , nous nous étions revus à l'occasion des vœux du nouveau président de l'UNC, notre compatriote de Tunisie, le président Lucien-Louis Bayle, membre du Haut Conseil des Rapatriés. Vous nous aviez exprimé votre inquiétude sur l'action de M. Renaud Bachy qui, comme président de la MIR et Directeur général de l'ANIFOM, bloquait la mise en place du « guichet unique » des Rapatriés, annoncé le 25 septembre 2013 pour le 1 er janvier 2014 par notre ministre de tutelle, le Secrétaire d'Etat aux Rapatriés, M. Kader Arif. Un « guichet unique » dont vous avez désormais officiellement la responsabilité.

Le 10 février 2014 , nous vous avons adressé notre première lettre pour vous féliciter de votre nomination comme Directrice générale de l'ONACVG et pour vous remercier de la réunion que nous avions eue avec vous le 8 octobre 2013.

Le 18 février 2014 , nous avons longuement évoqués lors d'une réunion avec vos collaborateurs, M.Serge Delrieu et M. Mohamed Nemeri le blocage par la MIR qui vous empêchait de fonctionner. Il fallait « patienter » afin de laisser au gouvernement le temps de régler la situation. Le retard pris dans la mise en place du « guichet unique » pour tous les « rapatriés », nous a conduit à une nouvelle initiative citoyenne en relançant notre compagne de demande de démission de M. Renaud Bachy .

Le 7 juillet 2014 , nous avons pu faire un nouveau point complet avec vous lors d'un long entretien auquel participèrent vos proches collaborateurs MM. Serge Delrieu, Mohamed Nemeri et Stéphane Le Borgne et deux responsables associatifs que vous aviez conviés. La situation était toujours bloquée par la présence du Président de la MIR et vous ne pouviez toujours rien faire. Nous avons établi et adressé au Chef de l'Etat et au Premier ministre le compte rendu de cette réunion. Ce compte rendu n'ayant soulevé aucune remarque des participants, a été diffusé à l'ensemble des associations de Français rapatriés et amis afin d'en informer leurs adhérents (cf. sur notre site : Compte rendu 7 juillet 2014 ).

Le 25 septembre 2014, M. Kader Arif interdisait la présence de notre association à la cérémonie nationale en Hommage aux Harkis qui s'est déroulée sous protection policière Quai Branly et en catimini devant un parterre d'enfants dans le jardin clos du Gouverneur de l'Hôtel des Invalides (cf. reportage et photos sur notre site ). Un responsable harki, notre ami M.Areski, qui désirait y participer a été expulsé par la police suite à une méprise photographique, le service de sécurité l'ayant confondu avec moi ! Comme vous le savez, nous sommes les créateurs du concept « Hommage aux Harkis » en 1985.

En octobre 2014 , le Président de la République a été obligé de se séparer de M. Kader Arif pour les raisons annoncées par les médias. Un collaborateur pourtant fidèle et dévoué de M. François Hollande, présenté par les médias comme un homme de son « premier cercle ».

Il a fallu attendre la réunion du 18 décembre 2014 avec le nouveau Secrétaire d'Etat aux Rapatriés, M.Jean-Marc Todeschini pour que soit renoué le dialogue Etat/Rapatriés avec les associations représentatives, dialogue coupé par M. Kader Arif depuis le 3 janvier 2013. Nous avons établi et rendu public le compte rendu de cette réunion dont M. Serge Barcellini, alors Directeur de Cabinet, nous a accusé réception par courriel en affirmant : «Je vais le lire ». Nous n'avons eu aucun commentaire de sa part ni des collaborateurs de M. Todeschini, ni de vos collaborateurs présents, comme des dix autres représentants des associations nationales conviées à cette réunion. Nous pouvons donc considérer que son contenu a été approuvé « par silence gardé » par les destinataires. (Cf. sur notre site compte rendu du 18 décembre 2014 ).

Lors de toutes ces rencontres, nous avons pu aborder sans tabou les problèmes de nos compatriotes et présenter la seule solution qui permettrait de répondre de façon globale et satisfaisante à leurs légitimes attentes mémorielles et matérielles, le vote d'une loi de réparation. Loi désormais rendue possible par la reconnaissance officielle par le Chef de l'Etat, le 25 septembre 2012 , de la responsabilité de la France dans l'abandon des Rapatriés . Nous avons remis lors de ces réunions à l'ensemble des participants les documents de la campagne de presse « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » qui démontrent le « crime d'Etat » et le « crime contre l'Humanité » dont ont été victimes les Français d'Algérie.

Le 10 février 2015 , à la suite à nos relances auprès du Chef de l'Etat et du Premier ministre, M. Todeschini nous a adressé un courrier précisant : « Je tiens à vous assurer que je suis avec attention les questions que vous évoquez » (cf. notre site à la page Gouvernement ).

En avril , ne voyant pas de suite à l'engagement d'une concertation régulière annoncée par M.Todeschini le 18 décembre 2014, nous avons demandé, à plusieurs reprises par courriel et téléphone, une audience à M. le Secrétaire d'Etat ainsi qu'à vous-même. Nous vous épargnons la liste fastidieuse des dates de ces courriels et appels téléphoniques dont votre toujours aimable secrétaire, Mme Jacquet, a dû aussi conserver la trace. Notre dernier appel date du 21 mai 2015 . Mme Jacquet nous a confirmé qu'elle vous transmettait de nouveau notre demande mais que vous étiez très occupée et que le mieux serait de vous adresser une lettre officialisant notre demande de rendez-vous. Bien que nous nous connaissions depuis 2004 (cf . l'historique de nos contacts sur notre site), et qu'il n'avait pas été nécessaire, comme le prouvent nos rendez-vous précédents, de formaliser auparavant une telle demande, c'est ce que nous faisons par la présente lettre.

Nous vous serions donc très reconnaissants de bien vouloir nous indiquer à quelle date vous pouvez recevoir dans les meilleurs délais une délégation des représentants des 62 associations de la campagne nationale « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » .

N'est-il pas nécessaire en effet, qu'en l'absence de toute communication officielle, vous puissiez faire connaître à vos trois millions de compatriotes et ayants-droits , quelles sont « les mesures de solidarité nationale » que vous allez présenter à votre ministre de tutelle conformément à la mission que vous a fixé le Premier ministre par le décret 2014-1696 du 29 décembre 2014 ? Quelles associations représentatives avez-vous consultées, car aucune de celles présentes les 17 et 18 décembre 2014 n'a été conviée, sauf erreur de notre part, à une réunion de travail avec vous depuis ces dates.

L'urgence de cette réunion semble s'imposer par les informations que nous communiquent régulièrement nos compatriotes sur le non fonctionnement du « guichet unique Rapatriés» dont vous avez la responsabilité depuis le 1 er janvier 2014, c'est-à-dire depuis plus de 17 mois. Malgré le séminaire que vous avez eu les 4-5-6 février 2015 avec les Directeurs départementaux de l'ONACVG, ceux-ci semblent totalement démunis devant les attentes de nos compatriotes, et sont conduits à servir de simple boîte aux lettres pour le Service Central des Rapatriés qui, comme le Cabinet du Secrétaire d'Etat, ne dispose que des réponses établies par la défunte MIR. La réponse adressée à Mme la députée Josette PONS est révélatrice de cette situation d'attente qui perdure.

Le « crime d'Etat », suivi d'un « crime contre l'Humanité  » dénoncés publiquement par la campagne de presse « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » depuis le 25 septembre 2008 dans Le Monde, Le Figaro, Valeurs Actuelles, la Provence, l'Echo de l'Oranie, Politique Magazine, ainsi que les 22 lettres ouvertes adressées au Chef de l'Etat depuis son élection de mai 2012 et la reconnaissance officielle par M.François Hollande, en tant que Président de la République, de « la faute et de la responsabilité de l'Etat dans l'abandon des Français rapatriés », vous permettent d'aborder avec sérénité la dernière étape du vote de la loi qu'attendent de vous nos compatriotes.

L'annonce N°19 parue le 13 mars 2014 dans Valeurs Actuelles (cf. pièce jointe), qui n'a été l'objet d'aucune plainte en diffamation dans le délai légal de 3 mois, fait que désormais plus aucun Français ne peut dire, comme pour nos compatriote juifs, « je ne savais pas !  ». Chaque Français peut présenter cette annonce à son député et à son sénateur et lui demander la Vérité et la Justice auxquelles il a désormais juridiquement droit. Sauf à affirmer publiquement le contraire.

C'est à la fois à la responsable de la mission « mesures de solidarité nationale» en faveur des Rapatriés, à notre compatriote pied-noir de Sidi-Bel-Abbès, à la femme qui ne peut être insensible au crime dont ont été les innocentes victimes des milliers de ses compatriotes, et à la citoyenne que nous nous adressons.

Comme vous le savez par les dossiers, courriels et courriers que nous vous avons remis, seule la présentation par le Premier ministre d'un projet de loi « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » reprenant la proposition de loi N°2135 déposée à l'Assemblée nationale le 16 juillet 2014 par le député Me Gilbert Collard, permettra de clore définitivement de façon conforme à notre Constitution le dossier « rapatriés ». Il s'agit à la fois d'un acte de vérité et de justice répondant aux valeurs qui guident l'action quotidienne du Chef de l'Etat.

Une « dette d'honneur » de la Nation dont la réparation financière est, selon les calculs présentés au Conseil Economique et Social en 2007, inférieure aux 69 Mds€ d'impôts complémentaires supportés par les Français depuis 3 ans ! Une dette de l'ordre des 50 Mds€ payés par les Français par « solidarité européenne » avec la Grèce ! Une dette dont nous proposons le financement sans aucun impôt nouveau, simplement par des mesures d'économies sur les dépenses actuelles de l'Etat, comme le démontrent régulièrement le Président de la Cour des Comptes, M. Didier Migaud, et les meilleurs spécialistes du suivi des dépenses publiques, comme Mme Agnès Verdier-Molinié, Directrice de l'IFRAP. Nous présentons sur les pages « Votre loi » et « Réparation-indemnisation » de notre site les principales sources d'économies permettant, sans impôts, le financement de la loi proposée par les 62 associations de la campagne « Vérité et Justice pour les Français rapatriés ».

Dans le cas où vous estimeriez, comme M. Kader Arif durant plus de deux ans, que vous n'avez pas les moyens de répondre à la mission que vous a fixée le Premier ministre de proposer « les mesures de solidarité nationale » en faveur de vos compatriotes conformes aux préjudices qu'ils ont subis depuis plus de 53 ans, vous savez que nous serons à vos côtés pour vous permettre d'aboutir rapidement dans votre mission, comme nous l'avons été pour régler la situation de la MIR.

Les Français rapatriés ne pourrons pas attendre longtemps une réponse de l'Etat alors qu'ils ont préparé publiquement depuis quatre ans, sous la présidence du regretté président Pierre Descaves, ancien député, conseiller régional et juriste de formation, la loi que tous nos compatriotes attendent et qui a leur approbation, aucune association représentative, autres que les 62 associations réunies dans la campagne « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » n'ayant durant cette période présenté un texte repris par un parlementaire et déposé à l'Assemblée nationale. Une proposition de loi présentée depuis plusieurs années au Chef de l'Etat, au Premier ministre, au SEAC, à vous-même et à l'ensemble des 925 parlementaires, sans aucune contreproposition ou rejet publiquement affirmé.

Nous tenons, comme nous l'avons fait précédemment, à vous informer des rencontres associatives à venir au cours desquels vous pourriez rencontrer vos administrés. En ce qui nous concerne, nous serons :

•  samedi 13 juin 2015 à Largentière (Ardèche) avec nos amis Harkis de la DBFM et son président, M. Mohamed Mouslim

•  dimanche 21 juin 2015 à Cagnes-sur-Mer (06), avec la Maison des Rapatriés , présidée par M. Gabriel Anglade, et le Cercle Algérianiste de Nice, présidé par Mme Michèle Soler. De nombreux responsables associatifs « rapatriés » seront aussi présents.

•  du 4 au 6 septembre 2015, à Port-Barcarès (66) pour le 9 e Salon du Savoir-faire pied-noir, présidé par Gabriel Mène, qui était présent le 18 décembre 2014, avec son Vice-président, M.Stéphane Lucci, à la réunion de M. Todeschini ( cf. compte rendu sur notre site).

Des rencontres auxquelles vous êtes naturellement la bienvenue ainsi que M. Jean-Marc Todeschini et vos collaborateurs.

Dans l'attente de la communication par votre Cabinet de la date prochaine de l'audience que vous accorderez à la délégation des représentants des 62 associations de la campagne « Vérité et Justice pour les Français rapatriés », et restant à votre disposition et à celle de vos collaborateurs, nous vous prions d'agréer, Madame la Directrice générale , Chère Compatriote, l'expression de nos salutations les meilleures et de notre bon souvenir.

Pour la coordination des Associations d'Anciens combattants, patriotiques et de Français Rapatriés de la campagne nationale « Vérité et Justice pour les Français rapatriés » demandant audience

Mme Taouès TITRAOUI, élue locale

Membre du Haut Conseil des Rapatriés depuis sa création en 2002

Bernard COLL, Secrétaire général de Jeune Pied-Noir

PJ : tous les documents mentionnés dans ce dossier sont présentés sur le site Jeune Pied-Noir.

---------------------------------- 2014 - REUNION ONACVG / V&J - 7 JUILLET ---------------------------------

LA MOBILISATION NATIONALE CONTINUE

REUNION A L'ONAC-VG / Collectif "Vérité et Justice pour les Rapatriés"

représenté par Jeune Pied-Noir et l'Union Nationale des Combattants

L'ONAC-VG, est désormais le nouveau "guichet unique" de tous les Français "rapatriés"

Lundi 7 juillet 2014 - PARIS - Invalides

Non à la présence inacceptable de l'Algérie et du Vietnam communiste au défilé du 14 juillet 2014 !

Les intervenants de JPN à cette réunion avec Mme Rose-Marie ANTOINE et ses collaborateurs, M. Serge DELRIEU et M. Mohamed NEMERI.

Un compte rendu de cette importante réunion de deux heures est présenté dans la lettre ouverte N° 17 à F.Hollande.

Voir les Lettres ouvertes N°18, 17 et A F. HOLLANDE : Monsieur le Président, respectez nos "morts pour la France".

remises à Mme Rose-Marie ANTOINE pour qu'elle la transmette par sa voie hiérarchique au Chef de l'Etat

Contacts - JPN - Bernard COLL : 06 80 21 78 54

UNC - M. Gérard COLLIOT, Vice-président.

------------------------------------------------------ ARCHIVES -----------------------------------------------------

En attente

----------------------------------------------------- ADHESION ET SOUTIEN ----------------------------------------------

POUR D'AMPLIFIER NOTRE ACTION, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

SOUTENEZ DES MAINTENANT NOS ACTIONS ET PROJETS !

Jeune Pied-Noir, 34 ans de liberté grâce à votre confiance.

Adhérez pour 0 euros ! Explication 30 €, 50 € ou 100 € ou plus = 0 € !

Pour les dons à partir de 30 €, vous recevrez un justificatif fiscal permettant une déduction de 66% du montant du don de vos impôts et l'envoi d'un ou plusieurs ouvrages ou documents de votre choix d'une valeur de complémentaire de 34 % de votre don, ce qui réduit votre participation à 0 € ! Beaucoup de nôtres soutiennent des Associations humanitaires pour un montant annuel supérieur à plusieurs centaines d'euros par an afin de bénéficier de la réduction légale d'impôts. Pourquoi ne pas en faire bénéficier les Associations de Français d'AFN qui, pour la plupart, ont le droit de le faire ?

VOIR LE DETAIL DES OFFRES DE LIVRES ET DOCUMENTS SUR LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE : ACCUEIL

CONTACTEZ-NOUS SI VOUS RECHERCHEZ UN OUVRAGE EN PARTICULIER : 06 80 21 78 54

Adhésion 15 € - Soutien 30 € - Bienfaiteur 75€ et plus

JPN - BP 4 - 91570 Bièvres

SOUTIEN INCLUANT L'AFFICHE DE LA CAMPAGNE "HOMMAGE AUX FRANCAIS D'AFRIQUE DU NORD"

GAGNONS ENSEMBLE !